Sentier de randonnée 2

ajacrando2  Ajac, voie de passage des vignerons voyageurs

  La D620 nous amène très facilement à AJAC, joli village perché, construit à la  bifurcation des deux routes dirigeant le voyageur vers la toute proche ligne de partage des eaux et la verte Ariège.
Ajac est signalé dès l’époque gallo-romaine. Adius y cultivait la vigne, très largement présente encore aujourd’hui sur les pentes des vallées de l’Auriol, du Pelletier et du Verdeaux.
Dès le IX ième siècle, Ajac se développe. Vers le XIIième siècle, son château se transforme. Au XVIIième siècle il devient le fief de Salomon de Lévis qui implante la lignée des Lévis-Ajac.
En 1719, François Gaston de Lévis nait au château d’Ajac. Très vite il se destine au métier des armes. Nommé chevalier, il porte haut l’honneur du Royaume en Europe et en particulier « Aux Amériques » où il défend vaillamment le Québec. Une agglomération importante y fut baptisée Lévis ; cette ville compte actuellement plus de 140000 habitants
Randonner à Ajac est un pur plaisir. C’est aussi marcher sur les chemins que l’histoire et les migrations ont tracé pour nous. Carrefour entre le Limouxin et le Quercorb la plupart du circuit emprunte d’anciens chemins d’échanges intercommunaux faisant le lien entre le climat océanique et le climat méditerranéen, souvenir d’une époque où plusieurs familles
franchissait chaque année la ligne du partage des eaux, afin de pouvoir cultiver quelques arpents de vigne.
Balade facile, panoramas attrayants, garrigue, vignobles chatoyants, chênes verts, sentiers de crête et vallons intimes séduiront le plus grandnombre de marcheurs.

Ajac berceau du Duc François Gaston de Lévis

A voir :
château, église, fontaine, mûrier centenaire, panoramas etc …