Patrimoine : historique

À TRAVERS LE TEMPS…

Villebazy dépend donc depuis le XIe siècle de l’Abbaye de Saint- Hilaire. C’est ainsi que Villebazy sera donné en garantie d’emprunt au XIIIe siècle au cours du procès opposant les moines de Saint-Hilaire – accusés de connivence avec les Cathares – et les moniales de Prouilhe. Jusqu’à l’Ancien Régime, Villebazy reste sous la coupe des abbés de Saint-Hilaire. À la Révolution, Villebazy devient commune à part entière avec l’élection des maires. Au XIXe siècle, le village vit au rythme des travaux viticoles XXe siècle verra la vie perturbée par la guerre de 14-18 d’abord avec des pertes conséquentes (9 morts sur une population de 175 habitants). Pendant la deuxième guerre mondiale la résistance s’organise avec le maquis de Commemazière.
Chargés de contrôler la route 118 entre Limoux et Alet, les maquisards sont à l’origine d’actes de résistance très incisifs. Le maquis sera attaqué par les Allemands les 17 et 18 juillet 1944, attaque au cours de laquelle un maquisard originaire de Dakar sera tué. Il est enterré au cimetière du village (tombe du soldat inconnu). Villebazy paiera également un lourd tribut pendant la guerre d’Algérie avec la perte d’un de ses enfants.